Traoré Salif dit A’Salfo : ‘’La jeunesse doit être une opportunité, mais pas un problème’’

0

Invité à prendre la parole à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Etats Généraux de la Jeunesse ce 9 janvier 2019 à Abidjan, le leader du mythique groupe ‘’MAGIC SYSTEM’’, Traoré Salif dit A’Salfo a lancé un message fort aussi bien à l’endroit de la jeunesse ivoirienne que des autorités en indiquant que ‘’la jeunesse doit être une opportunité, mais pas un problème’’.

Aux autorités ivoiriennes, A’Salfo a demandé de faire encore plus en créant les conditions permettant de rassurer les jeunes sur leur avenir. Notamment la possibilité d’obtenir des emplois décents et/ou la possibilité d’investir en toute assurance. D’où son appel au Gouvernement à lutter efficacement contre la corruption, le chômage et l’inadéquation Formation-emploi. Pour l’ambassadeur de la Paix de l’UNESCO, le salut des jeunes résiderait également dans la formation professionnelle et technique, ainsi que dans la mise en place de financement de programmes agricoles. Il a aussi appelé à la mise en place par le Gouvernement d’un fonds de garantie pour aider au financement des projets jeunes.

A la Jeunesse, A’Salfo a demandé de faire preuve de plus de responsabilité en cultivant les valeurs d’abnégation, de travail et de persévérance. La voie de l’immigration clandestine ne doit pas être une option envisagée par les jeunes, a-t-il insisté. Avant de conclure, l’ambassadeur de la Paix de l’UNESCO, que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a présenté comme ‘’un exemple durable de ce que la réussite est au bout de l’effort’’, a appelé à la définition d’un nouveau pacte social.Invité à prendre la parole à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Etats Généraux de la Jeunesse ce 9 janvier 2019 à Abidjan, le leader du mythique groupe ‘’MAGIC SYSTEM’’, Traoré Salif dit A’Salfo a lancé un message fort aussi bien à l’endroit de la jeunesse ivoirienne que des autorités en indiquant que ‘’la jeunesse doit être une opportunité, mais pas un problème’’.
Aux autorités ivoiriennes, A’Salfo a demandé de faire encore plus en créant les conditions permettant de rassurer les jeunes sur leur avenir. Notamment la possibilité d’obtenir des emplois décents et/ou la possibilité d’investir en toute assurance. D’où son appel au Gouvernement à lutter efficacement contre la corruption, le chômage et l’inadéquation Formation-emploi. Pour l’ambassadeur de la Paix de l’UNESCO, le salut des jeunes résiderait également dans la formation professionnelle et technique, ainsi que dans la mise en place de financement de programmes agricoles. Il a aussi appelé à la mise en place par le Gouvernement d’un fonds de garantie pour aider au financement des projets jeunes.
A la Jeunesse, A’Salfo a demandé de faire preuve de plus de responsabilité en cultivant les valeurs d’abnégation, de travail et de persévérance. La voie de l’immigration clandestine ne doit pas être une option envisagée par les jeunes, a-t-il insisté. Avant de conclure, l’ambassadeur de la Paix de l’UNESCO, que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a présenté comme ‘’un exemple durable de ce que la réussite est au bout de l’effort’’, a appelé à la définition d’un nouveau pacte social.

Source: abidjan.net

Commentaires

commentaires