Magic Tour 20 Ans: La jeunesse s’associe au groupe Magic System pour défendre la planète !

0

Deux jours durant, 200 jeunes se sont donnés rendez-vous à l’Hôtel Novotel ensuite à Anoumabo puis à Bingerville pour échanger autour du thème « Jeunesse et climat ». La première de cette série d’ateliers et de tables rondes organisé par la Fondation Magic System, en partenariat avec l’institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), en aval des jeux de la Francophonie les 3 et 4 aout 2017 s’est tenue dans une très belle ambiance avec à la clé une visite d’initiative portée par des jeunes dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques et une activité pratique de nettoyage des rues du village d’Anoumabo par les jeunes participants aux travaux.

Cette rencontre qui visait à informer et sensibiliser les jeunes sur les enjeux des changements climatiques, afin de susciter chez eux l’esprit d’entreprendre des projets de lutte contre les changements climatiques a été un moment exceptionnel dans la mobilisation des jeunes autour des questions liées au climat. Des ateliers en salle aux visites d’initiatives portées par des jeunes, en passant par des activités pratiques de salubrité, les jeunes ont démontré un fort engouement pour cette thématique d’actualité.

S’inscrivant dans le cadre de l’Initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques portée par l’IFDD et Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) et soutenue financièrement par le gouvernement du Québec dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020), financé par le Fonds vert, la session d’information et de sensibilisation des jeunes aux enjeux climatiques, conformément à l’agenda, s’est ouverte avec une série d’allocution suivie d’une projection de film pour comprendre les changements climatiques. Après la diffusion du film suivi d’échanges modérés par monsieur Jean-Louis BOUA, Directeur de la Fondation Magic System, la table ronde s’est ouverte avec comme intervenants : Monsieur Zakpa Galé Frédéric, sous-directeur des politiques et stratégies d’adaptation et d’atténuation du MINSEDD qui s’est prononcé sur la présentation des enjeux de l’accord de Paris et la contribution de la Côte d’Ivoire ; Madame Marie José Houenou de l’IFDD qui a présenté l’initiative « jeunesse de lutte contre les changements climatiques » de l’IFDD ; Monsieur Sylvere Kouakou, leader de jeunesse et chef d’entreprise qui a parlé des initiatives et projets de jeunes en Côte d’Ivoire contribuant à la lutte contre les changements climatiques ; Monsieur Ibrahima Diabaté, leader de jeunesse et coordonnateur de la PIRJEF a fait le lien entre l’initiative Libres ensemble et le développement durable ; Monsieur Koné Tiangoua, sous-directeur chargé des études et projets au MINSEDD a quant à lui entretenu les participants sur les causes et conséquences des changements climatiques et les moyens de lutte ; le tout modéré par Madame Kanzly Mideh, journaliste des questions environnementales.

Chaque intervenant s’est prononcé pendant une quinzaine de minutes environ sur les différents sous-thèmes qui lui a été soumis. L’occasion pour eux de partager avec l’auditoire leurs connaissances et leurs différentes expériences en rapport avec la thématique centrale « Jeunesse et climat ». Ensuite il s’en est suivi une série d’échanges directs avec les participants qui ont eu là l’occasion de poser leurs préoccupations auxquelles les panélistes ont pris plaisir à répondre.

Dans l’après-midi du premier jour, ce sont tenus des ateliers autour des sous-thèmes suivants : Lien entre déchet, pollution et Gaz à effet de Serre; Libres ensemble (messages clés); Quelle agriculture face aux défis du changement climatique ? Quelle contribution de la jeunesse dans la gestion durable des forêts ? Engagement des jeunes dans la vulgarisation de l’information climatique; Erosion côtière, politique d’adaptation.

Les participants ont eu l’opportunité d’échanger directement avec les modérateurs et formateurs venus du ministère de la salubrité, de l’environnement et du développement durable (MINSEDD). Toutes les questions ont été abordées pour une meilleure appropriation de la thématique par les jeunes. Au deuxième jour, Les jeunes ont pris d’assaut le village d’Anoumabo pour une opération de grand ménage consistant à nettoyer toutes les rues du village d’Anoumabo, ce village qui a vu naître les 4 artistes du groupe Magic System. Toujours dans cette dynamique d’inviter les jeunes à l’action à travers la promotion du transport vert, une visite du village à vélo eut lieu avec comme guide les 4 chanteurs du groupe, A’salfo, Tino, Goudé et Manadja.

Dans l’après-midi du deuxième jour, les jeunes furent convoyés à Bingerville où ils ont eu l’occasion de visiter une initiative portée par des jeunes, « Green Countries ». Une initiative visant à redonner une seconde vie aux ordures en les transformant en engrais organique dans un procédé biologique et respectueux de l’environnement. Cette initiative qui a plusieurs fois été primée contribue fortement à la protection de l’environnement et fait la promotion d’une agriculture durable. Cette visite fut très appréciée par les participants qui n’ont pas manqué de le souligner dans leurs différentes interventions. Beaucoup ont promis s’en inspirer pour à leur tour créer des projets verts et contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Consécutivement à cette activité et au regard de l’engagement du groupe Magic System en faveur du climat, le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable de Côte d’Ivoire a promu le groupe Magic System au rang d’ambassadeur de la lutte contre les changements climatiques. Une reconnaissance que le groupe considère comme une invitation à s’investir davantage dans ce combat noble pour sauver notre planète.

Commentaires

commentaires