L’Unesco et la Fondation Magic System lancent le sac à dos solaire

0

L’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et son partenaire la Fondation Magic System ont procédé au lancement du projet Solarpak, ce mercredi 30 novembre 2016, à Abidjan-Cocody

Il s’agit d’un sac à dos portant une plaque solaire rechargeable à la lumière du jour ou d’intérieur, pour éclairer à l’aide de sa lampe Led intégrée, les devoirs et révisions des élèves dans des zones sans électricité.

Pour M. Yao Ydo, Représentant-résident de l’Unesco en Côte d’Ivoire, qui soutient cette initiative, c’est une opportunité pour accroître l’accès à l’éducation et surtout pour les enfants en zones rurales. «Elle allie éducation et Technologie de l’information et de la communication (Tic)», a-t-il expliqué. Avant d’avouer « être tombé sous le charme » de cette innovation.

Ce projet est soutenu par plusieurs organisations. Au nombre de celles-ci, la Fondation Magic System qui met aussi l’accent sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Relevant les atouts écologiques de Solarpak, cette organisation, par l’entremise de son directeur exécutif, Jean-Louis Boa, entend « mettre le promoteur en relation avec son réseau de partenaires, l’associer à son projet de construction d’écoles à travers le Festival des musiques urbaines (Femua) et créer une visibilité pour l’initiative, lors de sa tournée africaine en 2017, dans le cadre de la célébration des 20 ans du groupe Magic System ». Une tournée au cours de laquelle, précise M. Boa, 14 pays seront visités.

La ministre de l’Éducation nationale, Kandia Camara, représentée à cette occasion par son chef de cabinet, Check Aboulaye Kouyaté, salue cette trouvaille porteuse d’espoir pour les écoliers et assure l’initiateur de « son soutien institutionnel ».

Solarpak est une conception du jeune ivoirien Évariste Akoumian. Il a bénéficié de l’accompagnement de Thierry N’Doufou, le créateur de la tablette éducative, Qelasy.

Pour vulgariser ses activités, M. Akoumian envisage implanter une usine d’assemblage de Solarpak en Côte d’Ivoire. L’entreprise, poursuit-il, emploiera une centaine de personnes dont en priorité les femmes. Pour l’heure, il dit avoir distribué plus de 500 sacs à dos solaires dans certaines localités ivoiriennes.

Commentaires

commentaires